Menu

Acheter un bien immobilier a Bordeaux

May 22, 2018 - Crédit immobilier à Toulouse
Acheter un bien immobilier a Bordeaux

Bordeaux se tient sur le podium des villes où l’immobilier coûte réellement cher. Il se trouve tout juste après Paris et Lyon. Cette situation est d’ailleurs rappelée par les notaires de France, depuis les dernières années.

Savez-vous qu’en 20 ans, le prix de l’immobilier à Bordeaux a augmenté de presque 250% ? Depuis cette période¸ c’est effectivement à Bordeaux que l’augmentation du prix des anciennes constructions a été le plus perçu. Cela est un véritable record dans tout l’Hexagone.

Des chiffres qui laissent perplexe

Depuis les années 1998 à 2016 (dernière année traitée), les appartements anciens bordelais n’ont cessé d’augmenter de prix : +248%. Si Lyon fait aussi partie des métropoles où les immobiliers sont chers avec une augmentation de prix de 208%, Bordeaux la devance ainsi d’un grand écart non-négligeable de 40%. Toulouse suit avec 198%. Orléans est celle où cette valeur est la plus basse : 86%. Les maisons anciennes à Bordeaux, elles, ont connu une hausse de prix de 215%. Là encore¸ la métropole tient la première place sur 17 grandes villes de France.

Dans le centre-ville historique, dans les quartiers du Triangle d’Or et des Chartrons, les grands appartements anciens se font rares, d’où l’augmentation du prix immobilier dans ces endroits. Aujourd’hui, le m² coûte environ 5000 ou 6000 euros. De ce fait, avec 200.000 euros, à Bordeaux, on ne peut plus acheter qu’un appartement de 56 m².

Dans les villes alentours, cette valeur peut acheter : une maison de 171 m² à Bergerac, une maison de 70 m² ou un appartement de 75 m² à Bayonne, une maison de 131 m² à Dax ou encore une maison de 118 m² à Libourne. Aucune maison bordelaise ne coûte moins de 300.000 euros. Aujourd’hui, avec le pouvoir d’achat moyen d’un Bordelais, seul un 33 m² peut être acheté (le double de cette superficie, en 2011). Ces valeurs laissent alors à méditer sur la situation immobilière de Bordeaux.

Pourquoi cette hausse de prix ?

L’urbanisation est sans doute la réponse à cette question. La métropole a connu des changements bouleversants depuis le début du second millénaire. Le tramway a été installé, les quais ont été transformés et le cœur de la ville presque entièrement rénové.

Ces modifications se poursuivent encore de nos jours. L’année dernière a été marquée par l’aménagement de la LGV qui permet désormais de parcourir Bordeaux-Paris en 2 h 05 min. Le désir d’urbanisation pousse les jeunes à vouloir acheter une maison dans la métropole bordelaise. Or, cette situation entraîne une demande supérieure à l’offre, d’où l’obligation de la montée du prix immobilier.

Possibilité d’une baisse de prix

Les personnes qui désirent acheter les maisons à Bordeaux, face au prix qui coûte cher commencent peu à peu à se tourner vers d’autres villes pour trouver une maison ou un appartement avec un prix plus raisonnable. Cette situation pourrait entraîner la stagnation ou la légère baisse du prix immobilier à Bordeaux, cette année. Acheter un bien immobilier dans cette métropole française est alors devenu un vrai challenge de nos jours.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *